Refuges d'Art

Andy Goldsworthy dans le Refuge d'Art "La Forest" Loupe

Andy Goldsworthy dans le Refuge d'Art "La Forest"

Dîner convivial au Refuge d'Art le Viel Esclangon Loupe

Dîner convivial au Refuge d'Art le Viel Esclangon

Andy et Yvan au Refuge du Vieil Esclangon Loupe

Andy et Yvan au Refuge du Vieil Esclangon

Quelle démarche originale que celle d'Andy Goldsworthy ! S'imprégner d'un territoire, de ses courbes, de sa texture, de ses reflets ; épouser ses tonalités, contrastes entre âpreté et douceur... ; prendre ainsi le temps d'apprivoiser le paysage avant d'inscrire sa création dans une histoire, réinventant une vie en des lieux autrefois façonnés par l'homme ; puis inviter le randonneur dans cette démarche d'immersion, en lui ouvrant la porte de ces refuges d'art… Tous les territoires n'auraient pu ainsi accueillir cette démarche ô combien particulière.

                        Le pays de Digne, les massifs des Monges et de la Bléone, partie de l’Unesco Géoparc de Haute Provence, savent offrir à l'artiste toute cette richesse de contrastes, de mouvements de la terre, de dessins, de lumières et d'histoire qui ouvrent à sa création.

                        Choisi parmi les 10 journées d'itinérance, 150 km de chemins et sentiers, que constitue l’œuvre « refuge d'art », ce séjour de 6 journées nous invite à nous fondre au cœur des plissements les plus majestueux du massif, découvrant tour à tour tous les refuges de l’œuvre dont deux où nous passerons la nuit.

La puissance tellurique du territoire ainsi que ses plis secrets ont par ailleurs inspiré Herman De Vries, Paul Armand Gette, Richard Nonas pour ce voyage où la sensibilité s'inscrit dans l'histoire de la terre, nous ouvre ainsi à de multiples regards...

Fichier téléchargeable